Echoing the sound, Esoteric Andalltha, My tailor is rich (EN posts)

Audio graffiti

The artwork «www.thierryjaspartaudiograffiti.com» is a collaboration between street photographer Conrad and myself. It is the second work of a series which we are currently working on. Conrad documented me while I was doing audio graffiti, a new form of public space vandalism.

Tribute to Obey, BNE, Katsu, Dceve, JA, Oz, Utah & Ether, Same, Moses & Taps, Rizot, Saeio and O’Clock at the end of the video.

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Même jour, même heure, même pomme

Un joli samedi du tout aussi joli mois de mars, j’ai participé aux retrouvailles des anciens élèves d’une école dans laquelle je n’ai jamais étudié : l’athénée de Soignies. Pour l’art. J’y ai rencontré de sympathiques gens mais il faut avouer que quand il était question de partager les souvenirs, j’étais très vite à court d’anecdotes. La légitimité de ma présence a été vite questionnée. J’ai dû expliquer aux plus insistants que mon vrai nom est Jérôme ****** (un nom que j’ai pêché dans la liste des promus de 2005) mais que suite à un vol de pomme de terre, j’ai changé d’identité et d’apparence pour fuir la justice belge. Cet argument n’a pas convaincu et je me suis finalement fait fiche à la porte. J’ai ensuite erré la nuit pour découvrir Soignies puis j’ai marché trois heures jusqu’à un point stratégique d’où j’ai fait du stop. Le retour a un peu été pénible.

Une gouttière, une cannette… une photo d’ambiance

La façade de l’athénée sonégien

Abandon de ma très pouilleuse combinaison de colleur d’affiches électorales au profit d’une tenue de ville « casual chic »

Un jeu

Des lauréats

Sieste clandestine à l’étage

Photo de classe

Les documentaristes officiels de l’évènement

Un nourrisson couvert de merde

Grosse nouba de fortune sur l’aire d’autoroute de Thieu

Moi et mon barda, pris en étau entre des sièges de voiture

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Une « performance » avilissante

Il y a quelques mois, j’ai participé sans vous prévenir à l’exposition Brunch’Art organisée au Parc de l’Harmonie à Verviers. Ma douce et moi-même avions fêté un mariage la veille. La nuit avait été très courte. J’ai donc choisi de la poursuivre au milieu des exposants. J’ai quand même bouffé un vieux Xanax pour optimaliser la qualité de mon sommeil sans être indisposé par le boucan et la lumière.

Merci à Dimitri Greimers pour le rapport photographique.

Standard
Esoteric Andalltha, My tailor is rich (EN posts)

Found on Instagram

Photos found on Instagram. — with Obey Giant, Cost, J’existe, Eye, Spark, Dystur, Loga, Dizer, VMD, LH2K and others.


#Namur #stickers #streetart #andalltha

A post shared by just photography (@saladmix) on



J ' E X I S T E #paris

A post shared by Emelie Törling (@emelieleontine) on



#stickers #streetart #typography #jexiste

A post shared by Hana (@hanaofangel) on


J'existe. #Montmartre #paris #jexiste #sticker #streetart #abbesses

A post shared by Lucie Corbasson (@luciecorbasson) on


#jexiste #paris #ruerosiers

A post shared by Morgan Willowgate (@mbwillowgate) on



Standard
Esoteric Andalltha, My tailor is rich (EN posts)

Some more Instagram finds

Nice flicks found on Instagram. — with J’existe, Eye and Blender.

À #barbes #paris #jexiste #sticker #street Eh oui..

A post shared by So Frémont (@so_fremont) on


#parisbanlieu #neuillysurmarne #jexiste

A post shared by Gloria Q (@tata_qui) on


Enfin pour moi

A post shared by Dr Damien (@damienrd) on


Yes We do!! #jexiste #sticker #streetart #bruxelles #ruedelaloi #autocollant

A post shared by elleswyng (@elleswyng) on


#jexiste

A post shared by Jojo (@ahojness) on


Standard