Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Si je vous

Si je vous raconte ma mort, c’est parce que je me suis réincarné en un gaz bubonique et que je dicte mes articles à ma secrétaire qui est un singe grimaçant.

Advertisements
Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Hier, je me

Hier, je me suis fait arrêter pour laideur sur la voie publique. Un enquêteur m’a interrogé puis m’a jeté dans un trou. La chute libre, c’est très impressionnant au début mais croyez-moi bien qu’après trois heures, on commence vraiment à se faire chier. J’avais faim alors j’ai mangé ma bite. Puis j’ai finalement touché le sol et je suis mort.

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Le Temps retrouvé

Voilà, je suis mort. C’est pas si terrible que ça, en fait. Surtout que je ne suis pas vraiment mort sinon je ne vous écrirais pas, même en tant qu’esprit sans corps. En effet, l’esprit et l’âme sont des concepts romantiques imaginés par des ignorants. Rien n’est immatériel. Tout est bêtement matériel. Les pensées et les émotions ne sont que de vulgaires échanges chimiques auxquels des trucs dans nos cerveaux procèdent. Pour célébrer la vie, je vous invite à assister avec moi au concert donné ce soir par Jean-Lou Hallyday au Titi Twister à Spa. Une fois, j’avais vu une pierre mais, en fait, c’était une banane pourrie. Mais c’était bien quand même.

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Albertine disparue

Le singe est parti. Je ne suis même pas sûr qu’il ait vraiment existé. Le silence a chassé le bruit. L’acceptation a remplacé l’angoisse. La mort, c’est pas si effrayant que ça, au final. Nous mourons de toute façon tous dès le moment où nous naissons. Et puis c’est fatigant, de vivre. On connaît souvent plus de laids que de beaux moments. On souffre mais on espère. Je n’espère plus rien. Je veux me reposer. En paix.

Standard