Echoing the sound, Non-Esoteric Andalltha related stuff, Pardon my French (FR posts), Stories

Dead Astronaut in Space

Bon anniversaire au meilleur album de musique du monde !

Advertisements
Standard
Echoing the sound, Meißner-Deutsch (DE posts), Non-Esoteric Andalltha related stuff

Kinski spricht Villon – Die Lästerzungen


In Kalk, noch ungelöscht, in Eisenbrei,
in Salz, Salpeter, Phosphorgluten,
in dem Urin von rossigen Eselsstuten,
in Schlangengift und in Altweiberspei,
in Hundeschiss und Wasser aus den Badewannen,
in Wolfsmilch, Ochsengalle und Latrinenflut:
In diesem Saft soll man die Lästerzungen schmoren.

In eines Katers Hirn, der nicht mehr fischt,
im Geifer, der aus den Gebissen
der tollen Hunde träuft, mit Affenpiss vermischt,
in Stacheln, einem Igel ausgerissen,
im Regenfass, drin schon die Würmer schwimmen,
krepierte Ratten und der grüne Schleim
von Pilzen, die des Nachts wie Feuer glimmen,
in Pferderotz und auch in heissem Leim:
In diesem Saft soll man die Lästerzungen schmoren.

In dem Gefäss, drin alles reingerät,
was so ein Medikus herausholt aus dem schwieren
Gedärm an Eiter und verpestetem Sekret,
in Salben, die sie in den Schlitz sich schmieren,
die Hurenmenscher, um sich kalt zu halten,
in all dem Schmodder, der zurückbleibt
in den Spitzen und den Spalten
(wer hätte nicht durch solchen Schiet hindurchgemusst!):
In diesem Saft soll man die Lästerzungen schmoren.

Meine Herren, packt all die saubren Sachen
(gehen sie in den verfaulten Kürbis nicht hinein)
in eure Hosen, um den Bottich voll zu machen,
gebt auch den Arschgeruch von einem Schwein hinein,
und hat’s vier Wochen lang gegoren:
In diesem Saft solln eure Lästerzungen schmoren.

Standard
Echoing the sound, Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Lève-toi et Marche-en-Famenne !

Mille mercis au théâtre Le Moderne, au Kollectif Bunker, à Freddy Tougaux, Moyen, Cédric Gervy, Edgar Szoc, Damien Ernst, David Leloup, Stronf (le f est muet), Vol au Vent, Frygo Tacyte, Bob Le Marin, Philippe Henkinet, Hugues Onfray, Dimitri Greimers, Max le Daron, Hugo Freegow, Pute-Acier, Geister, Klaus Vomi et Pascal Coribello d’avoir contribué au succès de La Grande et de La Grosse en ajoutant copieusement au chaos de ce monde. Et tous nos vœux de bonheur à Vincent Flibustier et à Cindya Izzarelli qui se sont dit oui sous la supervision d’un hologramme en carton de Michel Daerden, pittoresque bourgmestre d’Ans.

Le chasseur d’images François-Xavier Cardon a assuré la captation et le montage de « l’après film » de La Grande Communion.


La Grosse Commission devait initalement être exécutée par un ami qui a finalement été séquestré par des braqueurs toxicomanes qui l’ont volé, battu et violé (véridique). Le vieux beau Christian Jonet s’est ensuite engagé à assurer la performance avant de se défiler lâchement. Je me suis donc résolu à mettre moi-même les mains dans le cambouis. Je me dégoûte d’avoir commis cette horreur mais c’était pour l’art alors il fallait le faire.

Standard
Echoing the sound, Esoteric Andalltha, My tailor is rich (EN posts)

Audio graffiti

The artwork «www.thierryjaspartaudiograffiti.com» is a collaboration between street photographer Conrad and myself. It is the second work of a series which we are currently working on. Conrad documented me while I was doing audio graffiti, a new form of public space vandalism.

Tribute to Obey, BNE, Katsu, Dceve, JA, Oz, Utah & Ether, Same, Moses & Taps, Rizot, Saeio and O’Clock at the end of the video.

Standard
Echoing the sound, Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts)

Animation de fêtes en région liégeoise

Je ne m’en sors plus dans mes dettes. Je ne parviens plus à dégager de l’argent pour vivre. Ça fait six mois que je n’ai plus accès à l’eau courante. Je m’habille avec des chats morts. Je ne me nourris plus que de mes propres excréments. Il faut que je remonte la pente. Pour ce faire, je vous propose mes services de clown pour parfaire le bien dérouler de vos anniversaires, mariages, baptêmes ou autres fêtes. Je sais chanter Balavoine nu dans une poubelle, me couper un membre en parlant wallon, boire de la mort aux rats par le cul déguisé en Chipmunk obèse… Mes talents sont multiples. Cinquante euros l’humiliation ! Unique en région liégeoise ! Offre sérieuse.

Standard
Echoing the sound, Pardon my French (FR posts), Stories

Je l’ai enfin vu

Je l’ai enfin vu. Je crois qu’il ne m’a pas reconnu. Il mangeait des cheveux sur une terrasse. Il était sale et bruyant. Ses yeux tombaient par terre. Son nez était en massepain. Ses moustaches poisseuses trempaient dans un grand bol de pipi. Ses oreilles ressemblaient à Michel Drucker quand il a bu. Ses genoux explosaient sans cesse. Des geysers de merde jaillissaient de son cul. On aurait dit qu’il imitait une vache. J’étais gêné pour lui. J’ai attendu ce moment toute ma vie et je finis aujourd’hui par me demander pourquoi. Je n’irai plus jamais chez le coiffeur.

Standard
Echoing the sound, Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Thoughts

Des taxis pour les galaxies

Quand quelqu’un nous demande ce que nous ferions si notre mort était imminente, il veut simplement savoir ce que nous ferions si rien n’avait plus vraiment d’importance. La vérité est que rien n’a d’importance. Quand on prend le temps de se coucher dans l’herbe et qu’on observe les étoiles, on ne peut que se dire que nos vies ont infiniment moins de valeur qu’un grain de sable dans le désert ou qu’une goutte d’eau dans l’océan. Que représentons-nous sur la ligne du temps ? Absolument rien. Alors vivons ! Dormons, glandons ! Aimons, fêtons ! Buvons, droguons ! Embrassons, violons ! Tuons, torturons ! Toulon, Avignon ! Nothomb, Simenon ! Mignon, Jaminon ! Chicon au jambon ! Ton tonton tond ton tonton !

Dans 150 ans, on s’en souviendra pas. Le vent l’emportera.

Standard