Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Rappel concernant les règles de confidentialité de Google 3/3

Opération réussie. On se sent plus léger sans tête. La coupe est plus propre, bien dégagée derrière les épaules. Merci pour vos conseils et votre soutien. Je vais maintenant m’enculer dans la mer sur du Lalanne.

Advertisements
Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories, Thoughts

GROS NAIN GROS KIF GROS MALAISE

Ça a débuté comme ça. Enfin, je ne sais pas comment ça a débuté. Ce que je crois, c’est que depuis ce moment, tous les phénomènes que l’on peut observer ne sont définis que par des causes dont ils sont les effets. La pensée humaine n’échappe pas à la règle. Nous ne choisissons pas. Nous ne créons rien. Nous ne faisons qu’obéir à la loi du déterminisme. La douleur est intangible et difficilement commensurable. Est-ce pour ça qu’on y voit quelque chose de divin ? Non. Eh bien ! il en va de même pour l’esprit qui n’est sans doute qu’un vulgaire engrenage de manifestations chimiques cérébrales. Pourquoi donc perdons-nous notre temps et notre argent dans la quête de l’intelligence artificielle ? Les robots que nous construisons ne répondront jamais qu’aux ordres qu’on leur donne. C’est comme ça que nous aussi fonctionnons. C’est comme ça que le monde fonctionne. Comme un grand Qui est-ce ? Un Qui est-ce ? grandeur nature. Une première équipe composée de vingt-quatre personnes et une seconde équipe composée des jumeaux des vingt-quatre personnes de la première équipe sont positionnées dos à dos dans la cour intérieure d’un bâtiment. Un premier joueur est posté face à la première équipe qu’il surplombe de la fenêtre du premier étage du bâtiment. Un second joueur est posté face à la seconde équipe qu’il surplombe de la fenêtre opposée à celle du premier joueur. Une cloison sépare les deux équipes de façon à ce que chaque joueur ne puisse observer que les membres de l’équipe qui est face à lui. Chaque joueur pioche une carte illustrée du portrait d’un membre du groupe positionné face à lui. Chaque joueur pose à tour de rôle à son adversaire une question concernant l’apparence d’un des membres de l’équipe positionnée face à lui. Il n’est possible de répondre aux questions par oui ou par non. Chaque joueur peut de cette manière, le but du jeu étant de deviner correctement l’identité du jumeau choisi par l’autre joueur, éliminer par un tir de .22 Long Rifle les membres du groupe visible n’affichant pas les particularités physiques de la personne recherchée.

Cela dit, je peux maintenant me coucher.

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Ainsi carrelait Zarathoustra 3/5

Ma nouvelle vie sexuelle s’organise déjà. Je me suis masturbé la prostate jusqu’à l’éjaculation. J’ai ôté le pansement pour constater le résultat et c’est amusant : je parviens difficilement à distinguer le sperme du pus. C’est le beau médecin qui va pas être content ! Je l’attends déjà pour la fessée ! 😋

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Même jour, même heure, même pomme

Un joli samedi du tout aussi joli mois de mars, j’ai participé aux retrouvailles des anciens élèves d’une école dans laquelle je n’ai jamais étudié : l’athénée de Soignies. Pour l’art. J’y ai rencontré de sympathiques gens mais il faut avouer que quand il était question de partager les souvenirs, j’étais très vite à court d’anecdotes. La légitimité de ma présence a été vite questionnée. J’ai dû expliquer aux plus insistants que mon vrai nom est Jérôme ****** (un nom que j’ai pêché dans la liste des promus de 2005) mais que suite à un vol de pomme de terre, j’ai changé d’identité et d’apparence pour fuir la justice belge. Cet argument n’a pas convaincu et je me suis finalement fait fiche à la porte. J’ai ensuite erré la nuit pour découvrir Soignies puis j’ai marché trois heures jusqu’à un point stratégique d’où j’ai fait du stop. Le retour a un peu été pénible.

Une gouttière, une cannette… une photo d’ambiance

La façade de l’athénée sonégien

Abandon de ma très pouilleuse combinaison de colleur d’affiches électorales au profit d’une tenue de ville « casual chic »

Un jeu

Des lauréats

Sieste clandestine à l’étage

Photo de classe

Les documentaristes officiels de l’évènement

Un nourrisson couvert de merde

Grosse nouba de fortune sur l’aire d’autoroute de Thieu

Moi et mon barda, pris en étau entre des sièges de voiture

Standard