Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Même jour, même heure, même pomme

Un joli samedi du tout aussi joli mois de mars, j’ai participé aux retrouvailles des anciens élèves d’une école dans laquelle je n’ai jamais étudié : l’athénée de Soignies. Pour l’art. J’y ai rencontré de sympathiques gens mais il faut avouer que quand il était question de partager les souvenirs, j’étais très vite à court d’anecdotes. La légitimité de ma présence a été vite questionnée. J’ai dû expliquer aux plus insistants que mon vrai nom est Jérôme ****** (un nom que j’ai pêché dans la liste des promus de 2005) mais que suite à un vol de pomme de terre, j’ai changé d’identité et d’apparence pour fuir la justice belge. Cet argument n’a pas convaincu et je me suis finalement fait fiche à la porte. J’ai ensuite erré la nuit pour découvrir Soignies puis j’ai marché trois heures jusqu’à un point stratégique d’où j’ai fait du stop. Le retour a un peu été pénible.

Une gouttière, une cannette… une photo d’ambiance

La façade de l’athénée sonégien

Abandon de ma très pouilleuse combinaison de colleur d’affiches électorales au profit d’une tenue de ville « casual chic »

Un jeu

Des lauréats

Sieste clandestine à l’étage

Photo de classe

Les documentaristes officiels de l’évènement

Un nourrisson couvert de merde

Grosse nouba de fortune sur l’aire d’autoroute de Thieu

Moi et mon barda, pris en étau entre des sièges de voiture

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Orang en emporte l’outan

Ceux d’entre vous qui m’ont récemment croisé dans la rue ont été surpris de constater que je ne peux plus m’exprimer qu’en allemand. En effet, l’antenne liégeoise du bureau de communication qui est chargé d’assurer le lien entre mes pensées et leur expression orale est fermée pour les fêtes et mon dossier a été transféré à l’antenne de garde d’Aix-la-Chapelle qui n’emploie manifestement que des personnes unilingues. En revanche, si j’imite le castor nain ou si je grimpe dans un arbre en vous lançant des noix de coco dans la gueule, ça c’est parce qu’une limace m’a fait pipi dans l’œil.

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Sy, Verviers, Mettet-Comté

Une étudiante désirait s’entretenir avec moi le lundi 21 novembre, jour où j’avais prévu de me faire percer la langue pour des raisons homosexuelles. Je lui ai proposé de joindre l’utile à l’agréable. Extrait.

Apprenez-en plus sur ma vie trépidante en vous procurant le bel ouvrage Si Verviers m’était contée et ruinez-vous en slips et en chaussettes sur ma boutique en ligne jexiste.tictail.com !

Standard
Echoing the sound, Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts)

Animation de fêtes en région liégeoise

Je ne m’en sors plus dans mes dettes. Je ne parviens plus à dégager de l’argent pour vivre. Ça fait six mois que je n’ai plus accès à l’eau courante. Je m’habille avec des chats morts. Je ne me nourris plus que de mes propres excréments. Il faut que je remonte la pente. Pour ce faire, je vous propose mes services de clown pour parfaire le bien dérouler de vos anniversaires, mariages, baptêmes ou autres fêtes. Je sais chanter Balavoine nu dans une poubelle, me couper un membre en parlant wallon, boire de la mort aux rats par le cul déguisé en Chipmunk obèse… Mes talents sont multiples. Cinquante euros l’humiliation ! Unique en région liégeoise ! Offre sérieuse.

Standard
Pardon my French (FR posts), Stories

Je suis descendu du bus au mauvais arrêt

Je suis descendu du bus au mauvais arrêt. Je me suis retrouvé en Enfer. C’est plutôt calme, l’Enfer. Ça ressemble un peu aux prairies du Montana. Du vert et des collines. Des chevaux qui courent nus. Un ciel nuageux. Pas de diables. Pas de flammes. Mais un étrange sentiment de gêne. Un indicible malaise. La gorge nouée. De légères nausées. Et Cyril Hanouna. Laid. Gras. Cramoisi. Assis sur une chaise au milieu d’une plaine. Il geint. Il pleure. Il grimace. Mais il ne m’impressionne pas. Je n’ai qu’à détourner le regard pour qu’il n’existe plus.

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Chasse au trésor à Dadipark

Dadipark, un des plus vieux parcs d’attractions de Belgique, a fermé définitivement ses portes en 2002 car un enfant y a perdu un bras dans un accident. J’ai donc organisé il y a cinq ans déjà une grande chasse au trésor dont le but était de retrouver le bras de l’enfant que j’avais préalablement confectionné moi-même et caché dans le parc. Enfin, j’avais prévu de le cacher. Arrivés sur place, on en a tout de suite eu rien à battre de ce jeu à la con et on a sifflé des bières sur le vieux pont de singe enneigé. J’ai finalement passé la nuit au commissariat de police. Sacré souvenir !

Standard