Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts)

📣

La Grande et La Grosse sur RTBF Info et sur Équinoxe.

Advertisements
Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts)

La Grande Communion

Le Kollectif Bunker et moi-même travaillons présentement à l’organisation de La Grande Communion, un festival d’un soir durant lequel tous les intervenants (musiciens et conférenciers) se produiront en même temps sur la même scène. Le samedi 10 février à 20h au théâtre Le Moderne à Liège. Ça va être le bordel mais c’est pour l’art alors ça va. Cette performance surréaliste laissera ensuite place à une soirée dansante plus traditionnelle, histoire de gérer au mieux le choc post-traumatique.

On ne sort de toute façon bien souvent que pour se montrer, dragouiller ou picoler alors autant expédier au plus vite le chapitre culturel !

Les premiers artistes à avoir confirmé leur participation sont Jan Bucquoy (La vie sexuelle des Belges/Musée du Slip), Freddy Tougaux (La France a un incroyable talent/Le Grand Cactus), Moyen, Cédric Gervy, Vincent Flibustier (Nordpresse), Edgar Szoc (C’est presque sérieux), Damien Ernst (Université de Liège), David Leloup (Médor/A Leak in Paradise), Quentin Noirfalisse (Médor/Le Ministre des Poubelles), Stronf* (Pavé/Starflam), Vol au Vent, Frygo Tacyte, Hugues Onfray, Thierry Jaspart et une poule ténébreuse. Cindya Izzarelli (C’est presque sérieux) animera un atelier cuisine en plein milieu de ce bordel.

L’after festive et peut-être tout aussi chaotique sera animée par Max le Daron, Hugo Freegow et Geister vs Vomi.

Nous préparons également La Grosse Commission, la version off du festival. Le jour J, près du théâtre Le Moderne où se tiendra la version officielle du festival, un performeur mystère chiera entre deux voitures.

💰 5€. Réservez vos billets en suivant ce lien !

*Le F est muet.

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

X-moi sur du Y !

Pendant plus d’une année, j’ai inondé mes amis de textos malveillants. Florilège.

« Tricote-moi une écharpe sur du Keane ! »

« Trais-moi la prostate sur du Mika ! »

« Délivre-moi un permis de bâtir sur du Cali ! »

« Insémine-moi le brushing sur du Mitchell ! »

« Vitriole-moi les couilles sur du Eiffel ! »

« Démolis-moi psychologiquement sur du Garou ! »

« Enterre-moi vivant sur du Charlie Winston ! »

« Escroque-moi sur du Maroon 5 ! »

« Saisis mon mobilier sur Les Choristes ! »

« Bats-moi au Docteur Maboul sur du Ménélik ! »

« Accorde-moi un congé maladie sur du Metallica ! »

« Licencie-moi pour trisomie sur du Sepultura ! »

« Inocule-moi la trisomie du cul sur du Wagner ! »

« Plonge-moi dans un SIDA artificiel sur du Tonton David ! »

« Fais-moi disparaître dans l’acide sur du Papa Wemba ! »

« Excise-moi sur du Georges-Alain ! »

« Branle-toi dans ma poche à merde sur du Manau ! »

« Prépare-moi une potée liégeoise sur du Moby ! »

« Trie mes extraits de compte sur du Bébé Charli ! »

« Verse-moi mes indemnités de chômage sur du Charlebois ! »

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Thoughts

Rue Cœur Dures Fois

Street Heart Hard Times est une petite association de « rue artistes » et d’amateurs de « rue art » dont le projet est de commercialiser de jolis chandails au profit des personnes qui n’ont pas la chance de vivre sous un toit. Ces petits bijoux de textile synthétique décorés de la main de B-Art, Bué The Warrior, Dééjoohcéé, Eltipographic, Mister Melvin, Oli-B, Pointdextr, Solo Cink et moi-même seront exposés et vendus lors de trois « surgir magasins » à Hasselt, Gand et Bruxelles. Plus de détails ici.

Tous les modèles de société connus sont contraignants et laissent en marge une partie de la population. Il y aura toujours des hommes et des femmes à la rue. Ce sont des êtres humains et ils méritent notre aide quotidienne.

Standard
Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories, Thoughts

Boules et bile

Toute ma vie, j’ai fuit les miroirs. Pas par catoptophobie mais par dégoût de mon image. Je tiens ça de mon père. Ce sentiment de répulsion est cependant injustifié. En effet, il est impossible de concevoir une image plus contradictoire que celle qui est réfléchie par le miroir. Il suffit de porter un anneau à l’oreille gauche pour que le reflet de soi le porte à l’oreille droite. Je me réjouis désormais de me voir dans la glace et de savoir que je ressemble à tout sauf à ce que j’y vois.

Standard