Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Pas de point dans un titre.

Le mois passé, je suis parti en stop dans le Sud de la France, bâté d’un gigantesque nécessaire de voyage : trois sacs volumineux, une tente, un balai dégueulasse et vingt litres de colle. J’ai énormément marché. J’ai « campé sauvage » toutes les nuits. Puis j’ai rejoint mon ami Frédéric à Saint-Tropez. Nous nous sommes baignés en burkini comme de très vieux barakis. Le lendemain, nous avons pris un bus pour Saint-Raphaël. Nous nous sommes fait chasser de la plage par de méchants policiers. La nuit, ça a gueulé. Frédéric m’a foutu une tarte. Je l’ai quitté. Le matin, je me suis fait réveiller par d’autres méchants policiers car je pionçais comme un connard dans la tente installée n’importe comment dans le jardin chez les gens, juste à côté de la fenêtre de leur cuisine. Ma douce s’inquiétait pour moi alors je suis rentré d’une traite, les vêtements en lambeaux. J’évite soigneusement d’évoquer les moments les plus sales du voyage car je tiens à conserver intacte mon image de dandy mondain.

Auto-stop en France

Auto-stop en France

Saint-Tropez

Saint-Tropez

OKLM dans le bus pour Saint-Raphaël — photo prise par Frédéric

OKLM dans le bus pour Saint-Raphaël — photo prise par Frédéric

Une petite partie de nos effets étalés sur la plage de Saint-Raphaël

Une petite partie de nos effets étalés sur la plage de Saint-Raphaël

Saint-Raphaël

Saint-Raphaël

Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s