Non-Esoteric Andalltha related stuff, Pardon my French (FR posts)

Les vagins qui veulent me manger

Écarte tes os de Costes.

Mémé
S’il te plaît
Ouvre-moi
Ton tombeau
Je veux me cacher
Avec toi
Pour échapper
Aux vagins vivants
Aux vagins désirants
Aux vagins avides de sperme
Ils me font peur
Ils me font débander

Mémé
S’il te plaît
Laisse-moi
Une petite place
Contre tes os
J’ai pas peur de tes os
Je sais que tes os n’ont pas envie de mon sperme
Je sais que tes os
Je sais que ta chatte pourrie toute sèche
En a rien à foutre de savoir
Si je bande ou pas

Mémé
S’il te plaît
Écarte tes os, laisse ma bite entrer
Me frotter
Contre ta colonne vertébrale
Pleine de vers et de terre
Elle me fait moins peur
Que les vagins vivants
Les vagins coulants
Les vagins désirants
Ils attendent mon sperme
Ils veulent ma grosse bite bandée
Et moi ça me fait débander

Alors je me cache, mémé
Dans le tombeau avec toi
Laisse ma bite se frotter
Contre tes genoux, contre tes dents
Mémé, je vais éjaculer
Dans ton crâne
(?) de cheveux blancs
Là ça sera plus facile
Car je sais que ton crâne et tes dents
En ont rien à foutre de savoir
Si ma bite bande ou pas
Je me sens pas obligé de bander avec toi

Résultat, je bande dur
Je bande à fond comme un vivant
Dans ta tête de morte, c’est cool
Merci mémé de m’avoir autorisé
Je sais que t’avais une morale très catholique
Alors c’est sympa
Merci mémé
Je me suis bien branlé
Ça m’a donné du courage
Pour retourner affronter
Les vagins vivants
Les vagins mouillés
Les vagins désirants
Les vagins qui veulent me manger

Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s