Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

La faim et la maladie

On se serait crus dans un clip de Michael Jordan. Sans la musique. La lumière du jour nous aveuglait. La neige brûlait et la pluie hurlait. Nous nous tordions de douleur. Les Juifs avaient tout pris. Il ne nous restait que la faim et la maladie. Les cris et les pleurs me rendaient fou. Alors j’ai été lire des bédés à la Fnac.

Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s