Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Des cheveux qui disent coucou

Je n’irai plus au supermarché. Tous les caissiers me ressemblent. Ils m’ont volé mon image. Mais la copie est grossière. On voit qu’ils ne sont faits que de plastique. Certains fondent, d’autres pleurent. Il y en a même un qui est une femme. Une femme énorme. Gigantesque. Monstrueuse. Avec des cheveux qui disent coucou.

Vous avez pris mon apparence. Vous n’aurez jamais mon identité.

Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s