Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Thoughts

Les canards chantent

Il n’y a ni gentils ni méchants dans ce monde. Il n’y a que des êtres faibles qui se démerdent avec ce que la vie leur a donné. Dès la première seconde de notre existence, nous commençons à mourir. Irrémédiablement, notre corps et notre esprit pourrissent. Tout se fane, rien ne résiste. Rien n’est beau, tout est laid. Le Mistral souffle et les canards chantent. La tourbe brûle et les diables dansent.

Je veux crever plus vite.

Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s