Esoteric Andalltha, Pardon my French (FR posts), Stories

Des blagues sur l’amputation amputées de leur fin

Parce que le début des blagues est généralement plus excitant que la chute qui, elle, est souvent plus décevante.

Un petit enfant amputé des deux bras et des deux jambes va à la piscine avec sa classe. Quand le maître nageur demande à la classe qui sait nager, le petit répond :
– Moi, Monsieur !
– Mais non, mon petit. Ne dis pas de bêtises !
– Si, Monsieur !
Et le petit saute. Une fois dans l’eau, il arrive à nager et se débrouille même plutôt bien.

C’est un médecin qui dit à son patient d’un air très triste :
– Mon pauvre ami, il va falloir, hélas, vous amputer des deux jambes.

C’est un pilote de chasse anglais qui est abattu au-dessus de l’Allemagne nazie. L’homme survit mais il est capturé et, étant blessé, les médecins doivent l’amputer d’une jambe. Le pilote demande donc aux Allemands :
– Lorsque vous m’aurez amputé, larguez ma jambe au-dessus de ma base !

C’est l’histoire d’un phocomèle très laid qui se repose sur la plage. Une très belle jeune femme s’approche de lui et entame la conversation :
– Bonjour. Tu es seul ?
– Oui. Personne ne me parle jamais.
– C’est vraiment triste. Les gens n’ont pas de pitié ! Je suis sûr qu’aucune fille ne t’a jamais fait un bisou…
– Non, jamais.

C’est l’histoire d’une jeune cul-de-jatte qui a un corps de rêve… Enfin, presque. Assise à la terrasse d’un café, elle se fait aborder par un jeune homme qui n’est visiblement pas gêné par son handicap. Ils sympathisent, puis l’homme l’emmène dans un bois désert.

Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s