Echoing the sound, Non-Esoteric Andalltha related stuff, Pardon my French (FR posts)

Chansson, émossion, ipocrisie, Patrique Bruelle

Les Enfoirés – Le temps qui court

Et finalement
Après quelques années
Les hommes ont remplacé tes poupées
Et les glaïeuls posés dans ta chambre
Remplacent aujourd’hui les fleurs des champs

Et c’est le temps qui court, court
Qui nous rend sérieux
La vie nous a rendu plus orgueilleux

Parce que le temps qui court, court
Change les plaisirs
Et que le manque d’amour nous fait vieillir

A l’heure qu’il est
Mes voitures de plastique
Sont devenues vraies depuis longtemps
Et finalement les affaires et l’argent
Ont remplacé mes jouets d’avant

Et c’est le temps qui court, court
Qui nous rend sérieux
La vie nous a rendus plus orgueilleux

Parce que le temps qui court, court, oh court
Change les plaisirs
Et que le manque d’amour nous fait vieillir

Parce que c’est le temps qui court, court, oh court
Change les plaisirs
Et que le manque d’amour nous fait vieillir

Et toujours le temps qui court, oh court
Change les plaisirs
Et que le manque d’amour nous fait vieillir

Et toujours le temps qui court, oh court
Change les plaisirs
Et que le manque d’amour nous fait vieillir

Et cætera.

Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s